• Joyeux-Perspective vers Versailleux

Plan de gestion des jardins du château de Joyeux (Ain)

Après avoir été missionnée par la DRAC Rhône-Alpes, suite à la demande de protection au titre des Monuments historiques, l’agence a été chargée par les propriétaire d’établir un plan de gestion des jardins du château, document .

Une composition signée d’Henri et d’Achille Duchêne

ISMH logo-150x150Joyeux est l’une des très rares propriétés où les illustres paysagistes ont conçu et réalisé simultanément l’édifice et les jardins pour un particulier.

Ici, tout est traité élégamment et les effets voulus par les paysagistes sont rendus avec beaucoup de doigté. Les vues depuis les salons sont parfaitement ajustées, grâce à un jeu de niveaux des différents espaces.

Restaurer un jardin Duchêne demande beaucoup de patience, d’observations et d’humilité, mais c’est une véritable leçon de paysage.

Parteer est-230La justesse d’exécution se retrouve dans l’ajustement des différents plans horizontaux, leurs traitements (parterre très jardiné, terre cultivée, espace naturel puis fond de scène) et dans la force avec laquelle le regard de l’observateur, placé sur la terrasse du château ou dans les salons, est conduit vers le fond de la perspective pour ensuite s’élever vers un élément du grand paysage.

Les jardins du château de Joyeux sont particulièrement représentatifs des principes défendus par les Duchêne en matière d’art des jardins et d’architecture, car ils sont à l’origine de l’ensemble de l’œuvre : le château comme les jardins. Jardin et architecture (extérieure et intérieure) concordent donc parfaitement l’un avec l’autre.

A Joyeux, tous les principes de base des compositions des Duchêne sont appliqués et notamment :

  • la composition architecturale du jardin ordonnée d’après les axes de la maison,
  • la maîtrise de la perspective,
  • l’utilisation du paysage lointain comme toile de fond,
  • le recours au style paysager comme « coulisse » aux compositions maîtrisées des parterres,
  • et l’organisation des parterres selon le principe décrit par Achille. « Une des première règles dans l’art des jardins, quand la topologie des lieux exige des terrasses, est d’éviter autant que possible, que le rayon visuel des spectateurs placés à des points fixes, et en particulier dans les appartements de réception du rez-de-chaussée, tombe au hasard sur les motifs de décoration qui se déroulent sous leur yeux; il faut que ces motifs de décoration, parterres, fontaines, etc… soient, ou escamotés, c’est-à-dire qu’ils ne soient pas vus, ou qu’on puisse les voir dans leur totalité. Si le rayon visuel passant sur la première terrasse, reporte la vue au milieu d’un des motifs qui doit servir de décoration et tombe au hasard sur le motif qui doit être vu, la composition est mauvaise. »

 

Intervention de René Edouard André et de Russel Page

Parterre ouest-230René Edouard André est intervenu à Joyeux en 1938 en proposant un projet d’ouverture et d’aménagement d’un nouvel accès à la propriété. Il serait également l’auteur du parterre Ouest, dont le dessin aquarellé se veut différent des trois autres dessin de parterres.

Le paysagiste anglais Russel Page se rend à Joyeux en 1955, propose notamment, un aménagement de portail qui ne sera pas réalisé et un projet de nouvel accès principal, qui sera réalisé en partie.

Le plan de gestion

Schema VIGNETTE 230x142Suite aux études et diagnostics sur l’histoire et l’état actuel du domaine, l’agence a proposé un état « à atteindre » pour conserver ce patrimoine et en faciliter la gestion au quotidien. Un document concret a alors été remis permettant d’identifier les interventions nécessaires, les estimer (en temps à passer ou en budget à prévoir) et les programmer en fonction des priorités plusieurs années.

 

Etude cone vue-370x316
Une composition où aucun élément n’est placé au hasard par les Duchêne.

Vue nord avec cedres-370
Les différences de niveaux sont imperceptibles et le cône de vue rigoureusement rétréci vers l’étang Chapelier.

Cypres chauve-370
Taxodium disticum  en fond de perspective Sud.

Tonnelle-370
Kiosque en ferronnerie de la roseraie.

Pro 1-370
Orientations générales de gestion des jardins, du parc et des paysages.