Un sursis pour les buis !!

Que serait Vaux-le-Vicomte sans ses broderies de buis ?

Pyrale, Cylindrocladium et Volutella sur les buis

Au printemps, pour combler le défaut de reconstitution des réserves par la biais de la photosynthèse des buis effeuillés, J. C. Moiran, ancien directeur des espaces verts d’Annecy conseille de procéder à un apport d’engrais contenant de l’acide phosphorique, de la potasse et un peu d’azote.

Les premières chenilles de pyrales sont apparues en région lyonnaise mi mars 2017 ….

Moyens de prévention/luttes :

Contre la pyrale : surveillance (très) accrue + traitements au Bacillus thuriengensis K  sur les chenilles + pose de pièges BUXatrap®  pour capturer les papillons (et mieux connaître leur cycle biologique et estimer l’arrivée future des chenilles) et du temps…..on arrive à sauver les buis sans produit chimique !

Contre les champignons Calonectria pseudonaviculata (responsable de la Cylindrocladium) et Volutella buxi : un amendement permet aux propriétaires de jardins privés accueillant du public d’utiliser des fongicides chimiques :

Dans un article de Marc Mennessier, paru dans Le Figaro.fr du 11 février 2017, « Maladies: le buis sauvé par un amendement législatif », on peut lire que « Jeudi dernier, un amendement porté par le sénateur des Vosges, Daniel Grémillet, a été approuvé par la commission mixte paritaire de l’Assemblée nationale et du Sénat. Ce texte donne la possibilité, à titre dérogatoire, aux collectivités territoriales et aux gestionnaires de domaines appartenant à l’État, d’utiliser des produits phytopharmaceutiques classiques lorsque la survie d’une espèce végétale d’intérêt patrimonial ou biologique est en jeu et qu’aucune solution alternative n’existe. […] Jusqu’au 1er janvier 2019, les propriétaires de jardins privés accueillant du public peuvent continuer à recourir à des fongicides chimiques de la famille des triazoles, sous réserve de faire appel à un professionnel agréé, titulaire du fameux Certiphyto« .

Fongicides particulièrement efficaces contre ces champignons : produits à base de Kresoxim-méthyl ou de Tetraconazole (produits à forte toxicité, à faire appliquer par un professionnel agréé).