Présentation du plan de gestion du domaine de Vizille (38)

Plan-de-gestion-domaine-de-Vizille-Jardin-Patrimoine

Domaine de Vizille – Musée de la Révolution française – Département de l’Isère

Une page qui se tourne et le début d’un nouvel élan dans les jardins du domaine de Vizille !

Après deux ans d’études, le travail en équipe pluridisciplinaire mené par Jardin-Patrimoine sur le domaine de Vizille,  a abouti à un plan de gestion des jardins et du parc dont la présentation a eu lieu auprès des jardiniers du domaine les 7 et 8 mars derniers au cours de deux jours de formation.

Ce plan de gestion constitue un outil de suivi technique, scientifique, sanitaire et économique du domaine Continuer à lire…


 

Sur les traces du paysagiste Thomas Blaikie !

étude-jardin-historique

Un parc inscrit au titre des Monuments Historiques en Picardie

 

Thomas Blaikie, un paysagiste majeur dans l’histoire de l’art des jardins

Paysagiste écossais, Thomas Blaikie (1751-1838), quitta Londres en 1775 pour étudier la flore alpine. Au fil de ses découvertes et de ses rencontres, il fût embauché par le comte d’Artois, frère de Louis XVI dans le parc de Bagatelle à Paris. La popularité de Bagatelle et l’enthousiasme indéfectible de la cour pour les jardins anglais lui ont très vite apporté succès et réussite, lui permettant de travailler dans bon nombre de parcs et jardins. Continuer à lire…


 
 

Faire revivre le Chalet du Parc, au cœur du Parc de la Tête d’Or à Lyon !

Nouveau projet à Lyon avec youse  !

Dans le parc de la tête d’Or conçu par l’architecte paysagiste D. Bühler et ouvert au public en 1857 !

L’équipe formée par youse, la Fondation GoodPlanet, La Fabuleuse Cantine et Maison Gutenberg a récemment remporté l’appel d’offre pour faire revivre le Chalet du Parc, au cœur du Parc de la Tête d’Or à Lyon.

Le projet : faire du Chalet du Parc le totem de la transition écologique et sociale en le transformant en tiers-lieu éco-culturel.

Pensé comme un lieu ressource, il offrira 3 espaces. :

  • Le premier sera dédié au Parc de la Tête d’Or et à un restaurant anti-gaspi.
  • Un second espace accueillera des expositions pour sensibiliser sur les enjeux écologiques actuels et imaginer collectivement le monde de demain.
  • Le troisième espace sera réservé aux conférences et espaces de travail.

Continuer à lire…


 

Prix du patrimoine paysager et écologique 2023 de la Fondation Etrillard

Un prix de 30 000 CHF pour la réhabilitation écologique d’un espace paysager naturel, en France ou en Suisse !

La Fondation Etrillard a pour mission de mettre en lumière la pertinence de l’héritage culturel européen dans le monde contemporain. À ce titre, elle remettra en 2023 le Prix « Patrimoine paysager et écologique », pour la 3e année. D’une dotation de 30 000 CHF, ce prix soutient la réhabilitation d’espaces naturels ouverts au public (parcs, jardins, forêts…), en France ou en Suisse. Au-delà de la préservation de l’environnement, l’objectif est de redonner vie à des lieux permettant de sensibiliser le grand public à la biodiversité et à la richesse du patrimoine naturel. Le lauréat de l’édition 2021, « Château et Fabriques », a par exemple, été retenu pour la restauration du jardin clos du parc du château de Buzet (47) dans le cadre de la création d’un pôle d’excellence en agroécologie sur l’ensemble du site !

« Nous souhaitons soutenir des projets dont la portée dépasse la seule réhabilitation écologique. Le candidat devra ainsi donner sa vision de la manière dont il entretiendra le site sur le long terme et en fera un lieu vivant, véritable espace de transmission de connaissances. », explique Églantine Petit, Fondatrice du Prix et membre du conseil de la Fondation.

Ambitieux et innovants, les projets devront être pensés au prisme d’une gestion durable, écologique et pédagogique. Pour analyser les candidatures, la Fondation Etrillard s’est entourée, une nouvelle fois, de Frédérique Tézenas du Montcel, fondatrice de l’agence Jardin-Patrimoine, ainsi que du cabinet conseil en agroécologie Terre et Humanisme. Le jury franco-suisse, composé d’experts de l’environnement, de la conservation des parcs et jardins…, sera, quant à lui, amené à choisir le lauréat :

Michaël Berthoud : Environnementaliste, consultant et formateur en plantes sauvages
Marie-Laure Burgener : Fondatrice GreenGoWeb et Entrepreneure Social
Catherine Cibien : Directrice du MAB (Man And Biosphere) France de l’UNESCO
Antoine Jacobsohn : Adjoint à la directrice de l’École nationale supérieure de paysage, en charge du Potager du Roi (Château de Versailles)
Claire Méjean : Architecte-paysagiste, Historienne des jardins
Clément Willemin : Paysagiste, urbaniste et architecte

Continuer à lire…


 

Parcs et jardins historiques, un patrimoine paysager

Parc de Saint-Cloud
Étienne Allegrain (att.), Vue cavalière du château et du parc de Saint-Cloud vers 1675, 1675-1677, huile sur toile, 314 cm x 386 cm, Musée des châteaux de Versailles et de Trianon, MV 743. © BnF / Gallica

 

Les Cahiers de l’Ecole du Louvre

Le 18ème numéro sur les parcs et jardins historiques !

Entre l’intervention d’André Le Nôtre au château de Meudon, les jeux d’eau du parc de Saint-Cloud et la disparition des jardins des « châteaux de la Seine », le 18ème numéro des cahiers de l’Ecole du Louvre présente 7 articles qui mettent l’accent sur le patrimoine paysager. Les Cahiers 18 retracent ainsi l’histoire de grands domaines et nous plongent dans le patrimoine des jardins au travers de thématiques spécifiques (réseaux hydrauliques, cartes historiques, richesse botanique…) à découvrir ou redécouvrir !

 


 

Journées Européennes du Patrimoine au château d’Espeyran (30)

Journées du Patrimoine Espeyran

Le rebond d’ACTE#2 c’est samedi 17 septembre au château d’Espeyran

Organisées sous la thématique du patrimoine durable, la 39ème édition des Journées Européennes du Patrimoine se déroulera les samedi 17 et dimanche 18 septembre 2022.

A cette occasion, l’agence sera présente au château d’Espeyran, où Frédérique Tézenas du Montcel co-animera des visites guidées du parc entre patrimoine naturel et patrimoine culturel (le samedi de 10h à 16h). Situé à Saint-Gilles dans le Gard (30), le château d’Espeyran inscrit au titre des Monuments Historiques présentera également sa démarche en tant qu’éco-acteur de la réserve de biosphère de Camargue avec un temps d’échanges sur l’obligation réelle environnemental du site, son plan de gestion et ses enjeux ! A ce sujet, retrouvez le témoignage de Henri-Luc Camplo, responsable du Centre national du microfilm et de la numérisation (CNMN) et du château d’Espeyran, dans les actualités du Ministère de la Culture.

Plus de détails sur le programme ci-après : Programme Château d’Espeyran


 

La presse en parle !

Dans le numéro de juillet 2020, le magazine Figaro Histoire s’est intéressé au patrimoine des jardins : « Comment créer un jardin dans un lieu au passé imposant ? Comment entretenir un parc ancien dans le respect des usages d’aujourd’hui ? ». Des questions récurrentes chez les propriétaires de jardins historiques.

 

 

Retrouvez ici le témoignage de Frédérique Tezenas du Montcel, paysagiste du patrimoine :

Article FIGARO HISTOIRE 07 2020


 

Le titre de Paysagiste-Concepteur réglementé et garanti par l’État

Paysagiste concepteur

Paysagiste concepteur : un titre délivré par l’Etat

Attentifs aux besoins des populations et bénéficiant d’une large culture dans les domaines des arts, des sciences sociales et des sciences du vivant, les Paysagistes-Concepteurs sont des acteurs incontournables de la fabrication des territoires de demain. Le ministère de la Transition écologique et solidaire a ainsi édité, en juin 2020, une brochure qui définit en détails le métier de Paysagiste-Concepteur.

A consulter


 

L’équipe s’agrandit !

 

Dans le cadre de sa formation d’ingénieur paysagiste à Angers, Timothée Borel effectue son stage de fin d’études à l’agence Jardin-Patrimoine, sous la tutelle de Frédérique Tézenas du Montcel.

Récemment introduit dans le milieu du paysage, Timothée est particulièrement attiré par les aspects historiques et patrimoniaux des jardins. Révéler le passé et l’intégrer dans l’avenir tout en travaillant sur le présent, voilà ce qu’il recherche et qui rejoint les motivations de Jardin-Patrimoine.

Sa mission principale sera l’aménagement d’un domaine bourguignon près de Chalon-sur-Saône, avec un travail de mise en valeur du patrimoine, notamment viticole.

Au cours des six prochains mois, Timothée va également réaliser un mémoire de fin d’études sur un thème abordé au cours de son stage. Frédérique Tézenas, tout comme l’un des enseignants de l’école, sera à son côté durant toute cette période pour appuyer le propos et guider la réflexion du nouveau venu.